02 novembre 2006

EXPOSITION

EXPOSITION VENTE AU PROFIT DES ENFANTS MALADES HOSPITALISÉS EN CANCÉROLOGIE 111 ARTISTES 1111 OEUVRES ORIGINALES 111€ L'OEUVRE ENCADRÉE DU JEUDI 23 NOVEMBRE AU SAMEDI 3 DÉCEMBRE DE 12H À 21 H MAIRIE DU VIII ARRONDISSEMENT 3 RUE DE LISBONNE 75008 PARIS
Posté par jacques cauda à 09:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 octobre 2006

La peinture en question

Septième question: en quoi l'absence et la présence sont-elles confondues dans un même tableau?
Posté par jacques cauda à 10:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 octobre 2006

La peinture en question

Sixième question: y-t-il une image du corps sans l'image de son ouverture?
Posté par jacques cauda à 14:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2006

La peinture en question

Cinquième question : pourquoi dit-on "avale et tu verras"?
Posté par jacques cauda à 07:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 septembre 2006

la peinture en question

Quatrième question : peindre, c'est tromper le spectateur sans jamais lui mentir? C'est comme torréer?
Posté par jacques cauda à 10:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2006

La peinture en question

Troisième question: le corps porte-t-il le blanc de la fiction qui le divise?
Posté par jacques cauda à 07:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2006

La peinture en question

Deuxième question: quel rapport y a-t-il entre une table et un tableau?
Posté par jacques cauda à 06:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 août 2006

la peinture en question

Première question: la nudité a-t-elle créé le mot femme à son image?
Posté par jacques cauda à 08:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2006

exposition

Comment regarder le monde aujoud'hui où tout est déjà vu? C'est à cette question que répond l'exposition "Cinémas et Paysage" qui a lieu jusqu'au 31 août à l'hôpital Saint-Joseph, 185 rue Raymond Losserand, 75014 Paris.
Posté par jacques cauda à 05:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 juillet 2006

cinémas et paysage

Aujourd'hui que le réel est dans un rapport de stricte égalité avec le visible, rien n'existe en dehors de son image. Aussi l'objet de la peinture ne saurait avoir d'autre objet que le déjà-vu.
Posté par jacques cauda à 05:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]