16 octobre 2018

Surfiguration

Posté par jacques cauda à 06:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 octobre 2018

Surfiguration

Il ajoute, plus Mouche que jamais : Vos actions consistent à faire voir des phénomènes qui ne sont pas immédiatement visibles. D’une certaine manière, on requiert le noir désir pour manifester l’inapparent de certains phénomènes incontournables : le néant, le non-être.  Et aussi lorsqu’on rend compte de la temporalité à partir de l’« impression imaginaire », qui reste par définition invisible. Cela vaut aussi pour « autrui » (l’autre, la victime) qui est « invisible » au sens où... [Lire la suite]
Posté par jacques cauda à 06:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2018

Surfiguration

Charlie Gaule in Moby Dark
Posté par jacques cauda à 07:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2018

Surfiguration

Charlie Gaule in Moby Dark
Posté par jacques cauda à 06:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2018

Surfiguration

Moby Dark, pastel et crayon sur papier 24x32cm
Posté par jacques cauda à 06:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2018

Surfiguration

Posté par jacques cauda à 06:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2018

Surfiguration

Posté par jacques cauda à 06:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 octobre 2018

Surfiguration

Posté par jacques cauda à 07:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 octobre 2018

Surfiguration

Posté par jacques cauda à 07:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 octobre 2018

Parutions

Parutions LA TE LI ER : https://z4editions.fr/publication/la-te-li-er/ Poser pour Jacques Cauda en son atelier de peintre, et mourir à la réalité. Geneviève aux yeux bleus – ils sont le parangon du seul bleu véritable –, est littérairement déposée sur la palette-étal, nue, explosée, cuite, dévorée, avant de renaître sur la toile et le livre. Chaque ligne et mot de l’ouvrage sont dévoilement-recouvrement : la syntaxe du peintre, meurtrière de la lumière jaillie des fondements, faite de repentirs, bouscule celle de l’écrivain.... [Lire la suite]
Posté par jacques cauda à 18:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]