15 mars 2008

SURFIGURATION

Jacques Henric:" Les avant-gardes artistiques, en dépit de leur volonté de maîtrise, de leur prétention à occuper une position de surplomb (le marxisme, fameux "horizon indépassable de notre temps...") ne sont sans doute qu'un modeste département de ce vaste territoire des hérésies dûment répertoriées depuis longtemps par les successifs conciles catholiques." La peinture et le mal.
Posté par jacques cauda à 09:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]