Le geste surfiguratif se tient à mi-chemin du visible et de l'invisible , précisément là où rêve une image.