jacques cauda

20 avril 2019

Surfiguration

La vie

Bite en tête, le lapin en ébullition encore et encore. C’est la vie ! Ce qui veut dire : c’est ce que ce n’est pas. Pourquoi ? Parce qu’il tire la couverture en peau afin que la mort apparaisse au bout de lui-même. Ainsi soit-il dans la maison de l’amour.

lapin noir

 

Posté par jacques cauda à 06:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 avril 2019

Surfiguration

Pas à pas

A l’assaut lent du soleil sur le sable, le dromadaire va. Ô que sa vie est sa vie. Pas à pas. Rumine. Dogmatique. Ligne d’horizon. Sommeil. Il ne dit rien qui vaille. Sait-on pourquoi ? Il sait. Point. Ailleurs les feuilles vertes. Ici le sec de l’épineux. 

dromadaire

Posté par jacques cauda à 06:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 avril 2019

Surfiguration

MOBY 876543

Posté par jacques cauda à 07:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 avril 2019

Surfiguration

moby 75

moby 7777

MOBY DARK, roman de l'Apocalypse à paraître en janvier 2020 chez L'Âne qui butine

Catalogue - L'Âne qui butine

C'est la 1re fois qu'un titre de Verheggen est traduit dans son intégralité en néerlandais. Sous son titre "accrocheur" se cache un texte profond, pimenté trivial, sur la préadolescence, ce qui se passe dans la tête et dans le corps, épousant le cruel et le sexuel, l'obscène et la pureté.

http://www.anequibutine.com


 

Posté par jacques cauda à 07:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 avril 2019

Surfiguration

notre dame

Posté par jacques cauda à 07:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 avril 2019

Surfiguration

chat chat

Bénédiction

Pendant de longues années, le chat a rêvé, tapi dans la pénombre, de foutre la lumière d’un seul coup. Fendant le noir pour sa gouverne, il se moque des bruits de l’homme qui marche, qui rêve, qui parle. Il l’écoute tout sourire tomber hors du miracle. Il s’en fout, il est béni du diable !

Posté par jacques cauda à 06:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 avril 2019

Surfiguration

croquis plage

 

Posté par jacques cauda à 07:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 avril 2019

Surfiguration

 

Le manège

Ce chien qui se rompt semble envahi par un fruit noir. Tel le vin par la nuit. Et, rien, pas même la crainte d’en sortir, ne le rendra à ceux qui lui sont semblables. Il appartient désormais au lieu-dit des hommes, c’est-à-dire à la tournante du péché ronde comme un manège !

chien 22 copie

Posté par jacques cauda à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 avril 2019

Surfiguration

En vain

Le cheval porte des sandales. Au plus fort du pré défait, il s’évide au galop, la bouche couvée par le vent, le nez dans un sellier de roseaux. Il marque à la culotte tous ceux qui s’étonnent de sa complicité avec le ciel. Il vole à la surprise de la main qui lui fait signe. En vain.

chevaux

Posté par jacques cauda à 06:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 avril 2019

Surfiguration

poux

Posté par jacques cauda à 06:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]